Qu’est-ce qu’on gagne à arrêter de fumer ?

20 minutes après la dernière cigarette, la pression sanguine et les pulsations cardiaques redeviennent normales

8 heures après la dernière cigarette, la quantité de monoxyde de carbone et de nicotine dans le sang diminuent de moitié. L’oxygénation des cellules redevient normale.

24 heures après la dernière cigarette, le risque d’infarctus du myocarde diminue déjà. Les poumons commencent à éliminer le mucus et les résidus de fumée. Il n’y a plus de monoxyde de carbone dans le corps.

48 heures après la dernière cigarette, le goût et l’odorat s’améliorent. Les terminaisons nerveuses du goût commencent à repousser. La nicotine est totalement éliminée du corps.

72 heures après la dernière cigarette, respirer devient plus facile. Les bronches commencent à se relâcher et on se sent plus énergique.

2 semaines à 3 mois après la dernière cigarette, la toux et la fatigue diminuent. On récupère du souffle. On marche plus facilement.

1 à 9 mois après la dernière cigarette, les cellules des cils bronchiques repoussent. On est de moins en moins essoufflé.

1 an après la dernière cigarette, le risque d’infarctus du myocarde diminue de moitié. Le risque d’accident vasculaire cérébral rejoint celui d’un non-fumeur.

5 ans après la dernière cigarette, le risque de cancer du poumon diminue presque de moitié.

10 à 15 ans après la dernière cigarette, l’espérance de vie redevient identique à celle des personnes n’ayant jamais fumé.