Voici quelques excuses entendues pour justifier la poursuite de la consommation de tabac.
Et vous ? Quelles sont les vôtres ?

  • Moi, fumer, ça me déstresse ! (vous pouvez remplacer « déstresse » par « relaxe » !)
  • J’adore fumer !!!
  • Non, mais tu comprends, ce n’est pas le moment : c’est la rentrée, les vacances, Noël…
  • De toute façon, je ne vais jamais y arriver, je n’ai aucune volonté !
  • Je ne veux pas grossir !
  • Bah ! Faut bien mourir de quelque chose !
  • Mon voisin, il a 95 ans et il fume toujours, alors…
  • C’est mon seul plaisir ! (ça marche aussi avec : c’est ma seule faiblesse !)
  • Moi, je ne fume qu’en soirée…. dit-il la clope au bec à 15 h 00…
  • SI j’arrête, je vais être odieux.se. En fait, je pense à vous en continuant !
  • C’est du tabac bio, alors ça va ! 
  • C’est du tabac à rouler, c’est meilleur pour la santé !
  • Nan mais je te jure que la clope après le repas, je peux pas m’en passer ! (marche aussi avec le café, l’apéro, les sorties…)
  • Fumer ça m’aide à me concentrer !
  • Promis ! Le 1er Janvier, j’arrête !
  • Bah, c’est trop tard, je fume depuis trop longtemps, le mal est fait…
  • Oh la la ! Espèce de rabat-joie ! Je peux quand même m’amuser !
  • Là, je suis au bout de ma vie. J’arrêterai quand j’irai mieux !